Pourquoi la Suisse veut prendre des risques en RDC

Les entreprises suisses veulent prendre des risques en RDC. Roger Denzer, ambassadeur Suisse en République Démocratique du Congo, a réaffirmé la volonté de son pays à soutenir la RDC à travers les opportunités d’investissement dont la RDC dispose pour la création d’entreprises.

Le Ministre des Finances Nicolas Kazadi et Roger Denzer, ambassadeur Suisse en République Démocratique du Congo – Source photo : Minfin RDC

Afrique54.net – La République Démocratique du Congo et le Fonds Monétaire International ont conclu récemment un programme économique. Ce programme qui est conforme aux priorités de l’État, selon le gouvernement congolais, vise le maintien de la stabilité macroéconomique afin d’engager le pays « sur la voie d’une croissance durable et inclusive, axée sur l’amélioration du capital humain et une gouvernance solide ».

La conclusion de ce programme a été au centre des échanges le 23 septembre 2021 des échanges entre le Ministre congolais des Finances Nicolas Kazadi et Roger Denzer, ambassadeur Suisse en République Démocratique du Congo.

Au sortir de son entretien avec Nicolas Kazadi, Roger Denzer, a vanté les objectifs de ce programme triennal.   Selon lui, il permettra  « de faire en sorte que les réformes attendues du gouvernement, à moyen terme, portent principalement sur l’augmentation de la mobilisation des recettes nationales et la promotion des investissements, notamment du secteur privé. » Ce qui favorisera « une croissance durable et créatrice d’emplois, d’améliorer la gouvernance et de renforcer le cadre de la politique monétaire. Compte tenu des objectifs de ce programme, les retombées seront sans aucun doute bénéfiques pour tous les Congolais. »

Source photo : Minfin RDC

L’Ambassadeur de Suisse a renouvelé « la détermination de son pays à soutenir la RDC à travers les opportunités d’investissement dont elle dispose pour la création d’entreprises ». Le diplomate suisse «  la mentionné la volonté des entreprises suisses de prendre des risques en RDC ». Car, estime-t-il la RDC est « un pays d’avenir si les dirigeants continuent à faire de réels efforts comme c’est le cas actuellement sous la direction de Son Excellence Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo ».

Au menu de leurs échanges, figurait  la question de la décentralisation. Sa mise en œuvre permettra, selon un communiqué du Ministère des Finances, « à toutes les entités, même les plus éloignées, de participer à la vision du progrès».

Il est à noter que « la Suisse a toujours soutenu les efforts de développement de la RDC, notamment à travers sa coopération qui est basée dans les deux provinces du Kivu».

Roger Denzer  n’a pas caché la  volonté croissante de ces deux pays « d’étendre cette coopération à d’autres provinces pour plus d’efficacité ». Il a salué les efforts effectués par l’Inspection Générale des Finances (IGF) qui « contribue, selon lui,  à la lutte contre les antivaleurs pour une gestion plus rationnelle des dépenses publiques. »

 

By Afrique54.net l Marcien Essimi

 

Facebook Comments Box

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here