Bénin : trois syndicats prévoient une marche pour protester contre la cherté de la vie

► Trois syndicats béninois ont décidé d’organiser le samedi 27 avril une marche pacifique à Cotonou, capitale économique du Bénin, en vue de protester contre la hausse du coût de la vie, selon un communiqué conjoint parvenu jeudi à Xinhua.

 

 

L’initiative a été lancée par la Centrale des syndicats autonomes du Bénin (CSA-Bénin), la Confédération générale des travailleurs du Bénin (CGTB) et l’Union nationale des syndicats des travailleurs du Bénin (UNSTB).

D’après le communiqué, cette marche pacifique des travailleurs intervient dans un contexte où les prix des produits de première nécessité, tels que le maïs, ont connu une hausse vertigineuse au cours des derniers mois, malgré la montée au créneau il y a quelques semaines de la ministre de l’Industrie et du Commerce, demandant à la population de dénoncer les commerçants qui font de la surenchère sur le marché.

Selon Yves Hountondji, chef Programme de la filière maïs à l’Agence territoriale de développement agricole, plusieurs facteurs, tant internes qu’externes, sont responsables de ce que l’on observe sur les marchés actuels.

 

LIRE AUSSI


 

La hausse des prix de maïs, céréale de première nécessité, est liée à la constitution d’importants stocks par les commerçants céréaliers, qui projettent une forte demande en maïs grain et qui attendent que les prix atteignent un certain niveau avant de mettre leurs stocks sur le marché, a expliqué Yves Hountondji.

« Les pratiques spéculatoires des commerçants venus des pays environnants comme le Niger, le Nigeria, le Burkina Faso, ont aussi créé la tension sur les prix du maïs dans nos marchés », a-t-il ajouté.

 

 

 

Facebook Comments Box