L’IAI Cameroun et l’IFTIC-Sup intègrent l’écosystème Huawei ICT Academy

L’IAI Cameroun et l’IFTIC-Sup viennent de rejoindre officiellement l’Ecole nationale supérieure des postes, des télécommunications et des Tic (Sup’ptic) ; l’Ecole nationale supérieure polytechnique (ENSP) de l’université de Yaoundé I ; l’Institut universitaire de la Côte (IUC) et l’Université de Douala, dans le cadre  de l’écosystème Huawei ICT Academy.

 

 

Afrique54.net, Tic – Le constat été fait le 21 avril 2021 à la capitale politique camerounaise, Yaoundé, où la filiale camerounaise de l’équipementier chinois des télécoms Huawei, a procédé à la signature un mémorandum d’entente (MoU) avec l’Institut africain d’informatique (IAI) et l’IFTIC-Sup qui deviennent  ainsi d’autres nouveaux partenaires dans le cadre  de l’écosystème Huawei ICT Academy.

 

Armand Claude Abanda, représentant-résident de l’IAI Cameroun par ailleurs Président du conseil d’administration de l’IFTIC-Sup, un institut privé d’enseignement supérieur spécialisé dans les TIC,   a salué, au cours de la cérémonie de signature, « l’opportunité ainsi offerte à l’IAI et à l’IFTIC-Sup »  – par Huawei Cameroun représenté par son Directeur, Du Yin -,  de contribuer «au transfert des compétences à la jeunesse camerounaise ».

Rendre plus compétitif le Cameroun dans les TIC en Afrique

 Prenant la parole, Du Yin a rappelé l’engagement de Huawei auprès du gouvernement du Cameroun. «En tant qu’entreprise étrangère, la philosophie de Huawei Cameroun est de participer et d’accompagner la stratégie du gouvernement dans le transfert aux jeunes étudiants du know-how en TIC, pour qu’ils soient plus compétents sur le marché de l’emploi à l’international ; de satisfaire la demande des employeurs des grandes sociétés ; et d’offrir des possibilités de self-emplois comme les start-ups », a avancé directeur général de Huawei Cameroun  dans son intervention.

 

 

« Huawei ICT Academy est destiné à ouvrir aux étudiants qui ont soif du savoir, une porte vers le monde de la haute technologie. Nous travaillerons avec les six institutions au Cameroun, pour fournir au pays des talents en TIC et le rendre plus compétitif dans ce domaine en Afrique », a-t-il souligné.

LIRE AUSSI

 

Il est à souligner qu’avec ce mémorandum d’entente,  l’IAI et l’IFTIC-Sup sont classés respectivement aux 5è et 6è rangs des instituts d’enseignement supérieur du pays, ayant intégré l’écosystème de la Huawei ICT Academy. Ils rejoignent ainsi l’Ecole nationale supérieure des postes, des télécommunications et des Tic (Sup’ptic); l’Ecole nationale supérieure polytechnique (ENSP) de l’université de Yaoundé I ; l’Institut universitaire de la Côte (IUC) et l’Université de Douala.

Bilan éloquent

La Huawei ICT Academy qui a  été lancé en 2018 au pays d’Arthur Zang,  a pour but de certifier des enseignants, afin que ces derniers puissent à leur tour dispenser des cours de certification aux étudiants dans les écoles et universités partenaires.Avec ce programme le géant chinois entend créer un écosystème de talents en TIC, en transférant son savoir-faire aux jeunes étudiants camerounais. Afin que ces derniers soient compétents et plus compétitifs sur le marché du travail, aussi bien sur le territoire national qu’à l’international.

 

 

Et pour ceux qui aiment les chiffres, les statistiques révèlent que la Huawei ICT Academy a déjà permis de certifier 83 étudiants camerounais en TIC. Plus de 1 000 étudiants et enseignants camerounais  ont déjà  participé aux formations dispensées dans le cadre de ce programme. Plus de 300 universités dans le monde participent à Huawei ICT Academy qui permet de former plus de 10 000 étudiants par an.

 

Afrique54.net Marcien Essimi

 

Facebook Comments
Print Friendly, PDF & Email

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here