Production pétrolière : L’OPEP prolonge la réduction de 2,2 millions de barils par jour

Pour le compte du deuxième trimestre 2024, l’OPEP annonce la prolongation des réductions volontaires supplémentaires de 2,2 millions de barils de brut par jour.

 

 

 

Afrique54.net | Le Secrétariat de l’Organisation des Pays Exportateurs de Pétrole (OPEP) a pris note des annonces de plusieurs pays. Ces derniers prolongent des réductions volontaires supplémentaires de 2,2 millions de barils par jour, visant à soutenir la stabilité et l’équilibre des marchés pétroliers.

Ces réductions volontaires sont calculées à partir du niveau de production requis pour 2024, conformément à la 35e réunion ministérielle de l’OPEP tenue le 04 juin 2023, et s’ajoutent aux réductions volontaires précédemment annoncées en avril 2023 et prolongées par la suite jusqu’à la fin de 2024.

Ces réductions volontaires supplémentaires sont annoncées par les pays OPEP+ à savoir l’Arabie Saoudite (1 000 mille barils par jour) ; l’Irak (220 000 barils par jour) ; les Emirats Arabes Unis (163 000 barils par jour) ; le Koweït (135 000 barils par jour) ; le Kazakhstan (82 000 barils par jour) ; l’Algérie (51 000 barils par jour) ; et Oman (42 000 barils par jour) pour le deuxième trimestre 2024. Par la suite, afin de soutenir la stabilité du marché, ces réductions volontaires seront restituées progressivement sous réserve des conditions du marché.

Ce qui précède s’ajoutera à la réduction volontaire annoncée par la Fédération de Russie de 471 000 barils par jour pour la même période (deuxième trimestre 2024), qui concernera la production et les exportations de pétrole brut comme suit. En avril, 350 000 barils par jour de production et 121 000 barils par jour d’exportations.

 

 

En mai, 400 000 barils par jour provenant de la production et 71 000 barils par jour provenant des exportations. En juin, 471 000 barils par jour sont totalement issus de la production.

La réduction volontaire de la production russe s’ajoute à la réduction volontaire de 500 000 barils par jour annoncée précédemment en avril 2023, qui s’étend jusqu’à fin décembre 2024. La réduction des exportations se fera à partir des niveaux d’exportation moyens des mois de mai et juin. de 2023.

En 2016, les membres de l’OPEP se sont associés avec dix autres pays producteurs pour limiter leur production. On a l’Azerbaïdjan, Bahreïn, Brunei, le Kazakhstan, la Malaisie, le Mexique, Oman, la Russie, le Soudan et le Soudan du Sud. Cette alliance est connue désormais sous le nom d’OPEP+.

 

 

© Afrique54.net |Lucien Embom 

 

 

 

Facebook Comments Box