Al-Qaïda menace d’attaquer la France et la Suède

► Al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQPA) a récemment émis des menaces d’attentats contre la France et la Suède, a rapporté jeudi soir le quotidien Le Figaro.

 

Photo de la Zone commerciale de La Défense de Paris, en France, le 1er février 2023. (Xinhua/Gao Jing)

 

 

[PARIS ] Al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQPA) a récemment émis des menaces d’attentats contre la France et la Suède, a rapporté jeudi soir le quotidien Le Figaro.

Dans la publication de propagande « Sada al-Malahim », Al-Qaïda s’en prend à l’Europe et plus précisément à deux pays, la Suède et la France, leur reprochant d’être en guerre contre l’Islam.

Selon le Centre d’analyse du terrorisme (CAT), un think tank français, Al-Qaïda est en train de reconstituer ses capacités de projection de menace exogène, en Afghanistan notamment, mais aussi dans le Sahel et la zone irako-syrienne. Sa branche AQPA en particulier, qui avait revendiqué l’attentat à Paris contre Charlie Hebdo en janvier 2015, a toujours été très active malgré d’importants revers au Yémen.

 

 

Le ministre français de l’Intérieur, Gérald Darmanin, avait évoqué le 9 septembre dernier sur France 2 un « très fort » risque d’attentat venu de l’étranger contre la France. Il a notamment mis en exergue le risque de « menaces projetées », des plans fabriqués à l’étranger, mais exécutés par des personnes dépêchées en France. Il a estimé également que le risque d’attentat le plus probable était « endogène », émanant d’un individu radicalisé en France.

« On déjoue un attentat tous les deux mois en France », a-t-il indiqué, précisant que « 5.800 personnes étaient fichées au ministère de l’Intérieur dont (les autorités) pensent qu’elles peuvent passer à l’acte ».

 

 

 

 

Facebook Comments Box