Réunis au Stade Olembé de Yaoundé le 17 mai dernier, les agents des deux entreprises sus-haut cités ont exaltés leur 7 années de partenariat autour d’un match de football, question de présenter aux yeux du monde, l’esprit de convivialité et de  fair-play qui prévaut au sein leur coopération.

 

Afrique54.net | Cameroun C’était alors devant des centaines de supporters constitués que les deux entreprises ont célébré la Journée Mondiale des Télécommunications et la société de l’information.

Dans une ambiance de beaux jours, se rappelant le chemin parcouru jusqu’ici, Huawei Cameroun et la Cameroon Telecommunitions en abrégé Camtel, ont renforcé leurs liens de partenariat dans l’optique de l’accroissement de l’économie numérique au Cameroun. La rencontre s’est nettement voulue à son terme, digne d’une messe d’action de grâce ou l’équité dans la cohésion et l’équité dans la coopération entre les deux entreprises humaines ont triomphé de plus belle.

Les acteurs et toutes les parties prenantes repartaient tous avec des présents, question de raviver la flamme de leur mariage au lendemain d’un septennat couronné de succès au regard des victoires successives dans le domaine des Technologies de l’Information et de la Communication (TIC) au Cameroun.

 

En collaboration depuis 2015, le consortium chinois Huawei  est détenteur de la 4è Licence GSM ( Global Service Mail) du Cameroun depuis 2014.L’on comprendra alors pourquoi  Fadimatou Aboukar, Conseiller Technique no 2 de CAMTEL Cameroun, en qualité de Représentante de Judith Yah Sunday épse Achidi et Directrice Générale, placera des mots aimables à l’endroit de leur collaborateur. Voici un extrait de sa réaction au micro de votre journal « … Huawei est aujourd’hui un partenaire sûr de Camtel ; un allié de longue date. Aujourd’hui avec Huawei, nous sommes très loin des parafeurs… ». Martelait-elle, dans le souci de présenter l’image de la coopération entre Camtel et le partenaire chinois.

Cette vision Fadimatou Aboukar est  largement partagée au sein des observateurs avertis nationaux et internationaux. Car, le projet relatif à la vulgarisation de la fibre optique sur l’étendue du territoire national va bon train depuis plusieurs années au Cameroun. Le taux de couverture selon le rapport de la Banque Mondiale il y a 2 semaines quelques jours frôle les 30% comparativement à celui d’il y a 5 ans. Le chantier d’installation de la fibre optique propulse ainsi des lendemains meilleurs, si l’on se réfère aux assurances de l’entreprise chinoise et aux avancées des travaux sur le terrain non seulement.

L’opérateur dont le siège se trouve Shenzhen en Chine a été créé en 1987. De nos jours, il a des offres qui concourent nettement à conquérir toutes bourses aux résultats salvateurs. Il est par exemple un fournisseur de solutions numériques en terminaux, en réseaux et Cloud pour les opérateurs, entreprise et consommateurs. Il couvre aujourd’hui plus de 170 pays dans le monde.

 

© Afrique54.net |  Joseph Ayangma, depuis Yaoundé

Facebook Comments Box

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here