Crise politique en RDC : Guerre ouverte entre Felix Tshisekedi et Jean Marc Kabund-A- Kabund

L’antagonisme entre le Président congolais Felix Tshisekedi et Jean Marc Kabund n’est pas à son épilogue. Au contraire elle s’enlise en se transformant en une guerre ouverte entre les deux camps.

Afrique54.net – La guerre est désormais lancée entre les membres d’un même clan. En effet, hier 14 janvier 2022, Jean-Marc Kabund-A- Kabund, premier vice-président de l’Assemblée nationale congolaise par ailleurs président intérimaire de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) parti au pouvoir, a annoncé à travers un twett sa démission.  Cette décision fait suite à une expédition punitive menée en sa résidence par les militaires de la Garde Républicaine (GR) chargée de la sécurité du Président de la République et de sa famille.

Humiliation d’une République et ses institutions

Tout a commencé par le désarment par des militaires commis à la garde de Jean-Marc Kabund-A- Kabund d’un élément de la garde républicaine qui prenait le sens unique. La vidéo de cet acte a fait le tour des réseaux sociaux et a suscité colère et indignation. Contre toute attente, le mercredi 12 janvier 2021, les éléments de la garde républicaine ont réalisé une descente punitive dans la résidence du Premier Vice-président de l’Assemblée nationale. Bilan de l’opération, mobilier endommagé, vitres détruites, portes défoncées…

Selon des sources locales, à la suite d’un accrochage sur l’avenue Congo-Japon, dans la commune de Limete, à Kinshasa, des agents de sécurité affectés à la sécurité de Jean-Marc Kabund auraient procédé à l’arrestation et au désarmement d’un élément de la Garde républicaine.

 

 

Ce dérapage de la garde républicaine a vivement été condamné par la plupart des acteurs politiques. La classe politique congolaise s’interroge sur cette humiliation d’une autorité du pays. Pour elle, s’il y a eu des bavures par certains éléments de la garde républicaine, force reste à la loi et à la loi et à la justice de faire son travail.

Le début de la fin du régime Tshisekedi ?

Félix Kabange Numbi, l’ancien ministre de la Santé publique sous Joseph Kabila fait une analyse apocalyptique de la situation et prédit la fin du régime Tshisekedi. « C’est le début de la fin » a-t-il déclaré.

Par ailleurs il s’interroge si la RDC est « État de droit ou scandale ? ». « La police ridiculise la Garde Républicaine. Celle-ci humilie la police, saccage la résidence du  premier vice-Président de l’Assemblée, Chef du Parti Présidentiel. Le pouvoir se bat contre le pouvoir », dit-il tout haut.

Au regard de cette triste réalité, qui annonce un mauvais présage une année avant les élections, le ciel nuageux semble sombre davantage.

QUELQUES TWEETS

 

 

 

By Afrique54.net  – Erik Nganang

 

Facebook Comments Box

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here