Entreprise : Polkadot lance les Parachains – Les blockchains interconnectées opérant en parallèle avec l’écosystème Polkadot offriront de nouvelles opportunités et ouvrent la voie au prochain chapitre de l’internet décentralisé, Web3 .

 

Afrique54.net – Alors que la technologie de la blockchain se démocratise, le manque d’interopérabilité entre elles reste un obstacle majeur à son adoption. Aujourd’hui, après cinq ans de développement technique, Polkadot est fier de lancer sur son réseau les premières parachains, des blockchains individuelles fonctionnant en parallèle, au sein de l’écosystème Polkadot. Cette avancée marque une percée majeure pour la technologie des blockchains interconnectées. Les parachains pourront en effet intéragir de manière fluide et transparente au sein de l’écosystème Polkadot.

Les emplacements sur la Relay Chain, la principale blockchain de Polkadot, sont attribués via un système d’enchères. Les gagnants de la première enchère incluent notamment Acala, Moonbeam, Parallel Finance, Astar et Clover, des équipes parachain qui travaillent sur une variété de sujets allant de la finance décentralisée, aux investissements et prêts, en passant par les contrats intelligents.

Elles pourront louer un emplacement sur la Relay Chain de Polkadot pour une durée maximale de 96 semaines. Et à mesure que l’écosystème se développe, notamment avec l’émergence des métavers, des dizaines de protocoles deviendront de plus en plus visibles. Dans ce scénario, il n’y aura pas une seule blockchain, mais bien plusieurs interconnectées.

“Après avoir parié sur Polkadot et la structure Substrate lorsque nous avons commencé notre projet il y a plus de deux ans, nous sommes très heureux de lancer le parachain d’Acala pour fournir une plateforme DeFi, ainsi qu’une monnaie stable, native et décentralisée (aUSD) à l’écosystème Polkadot et au-delà”, a déclaré Bette Chen, cofondatrice d’Acala.

Polkadot a été lancé en mai 2020 pour faciliter l’interopérabilité des réseaux blockchain à un environnement multi-chaîne “fragmenté” pour faciliter. Pour faire de cette interopérabilité une réalité, Dr Gavin Wood, fondateur de Polkadot et co-fondateur d’Ethereum, a créé une layer zero connue sous le nom de Relay Chain, qui supporte cent parachains, c’est-à-dire des blockchains souveraines qui fonctionnent en parallèle avec un niveau de sécurité élevé.

Les développeurs de blockchain savent qu’un réseau décentralisé peut être difficile à opérer, mais les outils techniques s’améliorent de jour en jour. “Aucune blockchain ne fonctionne de manière optimale pour tous les cas d’usage. Chaque chaîne doit faire des compromis qui la rendent excellente pour certaines applications et moins pour d’autres. Le modèle parachain a été créé avec la conviction que l’avenir du Web3 impliquera de nombreux types de blockchains travaillant ensemble. Tout comme la version actuelle d”internet répond à différents besoins, les blockchains doivent être capables de fournir un vaste éventail de services. Les parachains résolvent ce problème”, a déclaré le Dr Gavin Wood.

À terme, Polkadot offrira 100 emplacements de parachains. D’autres seront attribués au cours des prochains mois. Tous ces emplacements ne seront pas alloués via des enchères, car certains seront utilisés pour des parachains et parathreads de bien commun. À mesure que d’autres équipes de parachains connecteront de nouvelles solutions à Polkadot, la vision d’un internet plus diversifié, décentralisé et interopérable, le Web3, deviendra réalité.

La prochaine série d’enchères Polkadot commencera aux alentours du 23 décembre 2021. Le deuxième lot comprendra six enchères au total, et les six parachains gagnantes seront intégrées autour du 11 mars 2022.

 

By Parity Technologies

 

 

Facebook Comments Box