Sécurité juridique et financière en zone CEMAC :   L’Acte I des Universités Bancaires et de la Microfinance annoncé au Cameroun

Dans le cadre de l’Acte I des Universités Bancaires et de la Microfinance en zone CEMAC, Financia Engineering S.A et Deloitte annoncent l’organisation d’un séminaire de formation du 01 au 03 décembre 2021 au siège du GICAM à Douala.

Afrique54.net – Co-organisé par Financia Engineering S.A et Deloitte, ce séminaire a pour thème : « La sécurité juridique et financière des établissements bancaires et de microfinances en zone CEMAC ». Il se tiendra du 01 au 03 décembre 2021 au siège du GICAM à Douala.

L’objectif du séminaire est de cerner et gérer efficacement les risques liés à la digitalisation des produits et services bancaires ; de promouvoir et harmoniser les bonnes pratiques en matière de recouvrement des créances et de gouvernance juridique des établissements bancaires et de microfinance.

Il vise aussi à mettre sur pied une task force pour la promotion des règlements COBAC sur la protection des consommateurs des produits et services bancaires ; d’opérer et harmoniser des fixations sur la loi portant pénalisation du non remboursement des crédits bancaires, avec une analyse comparée ; de permettre aux avocats et magistrats d’accorder leurs violons sur la gestion des contentieux bancaires…

Participation Infoline : (237) 699 30 45 63 / (237) 678 345 772 –  E-mail : financiaengineering@gmail.com /infocameroon@deloitte.com

Durant trois jours, les participants seront entretenus par le nec plus ultra  de penseurs et professionnels des questions juridiques et financières du pays. Le jour 1 élaboré de quatre modules sera dédié au : « Le droit bancaire à l’ère digital : Concepts, risques et perspectives » ; « Les banques /établissements de microfinance et les marchés financiers » ; « La gouvernance juridique bancaire » et ; « Le recouvrement des créances bancaires en question : enjeux défis et perspectives ».

Le deuxième jour, quant à lui sera centré sur « Enjeux, défis et responsabilités liées à la profession notariale dans la sécurité juridique du crédit » et « Jurisprudence de la CCJA et cour de justice CEMAC en matière bancaire : les grandes tendances ». Le troisième et dernier jour composé de deux module sur « La pénalisation du non remboursement des crédits bancaires et microfinanciers : analyse et approche pratique » et « La protection des consommateurs des produits et services bancaires ».

Le séminaire cible les directeurs généraux de banques et d’établissements de microfinance, les directeurs d’exploitation de banques et d’établissements de microfinance, des directeurs de crédits ou des engagements ou des risques ; des directeurs juridiques, des  directeurs financiers, avocats, huissiers de justice, notaires et magistrats.

Pour y participer, les candidats devront verser les frais de participation s’élève à 350 000 fcfa par personne. Les organisateurs offre des possibilités de réduction pour les personnes d’une même entreprise.

 

By Afrique54.net l  Eric Ngono

Facebook Comments Box